SO CLICHÉ, "J'aime le vin et la baguette, cela indique-t-il pour autant que je suis français ?". Street artiste : Banksy (attribution incertaine), 2013 - Passage des Postes, Paris 05

Le Street Art se développe dans la rue et dans les endroits publics sous différentes formes : le graffiti, les stickers, les posters, la projection vidéo, les installations de lumière, … Depuis cinquante ans, le graffiti se manifeste de plus en plus dans les grandes villes : sur les murs, les trottoirs, les rues, dans les parcs ou sur les monuments, voire dans d'anciennes carrières. La peinture aérosol et les marqueurs sont les outils les plus utilisés. Certains perçoivent le graffiti comme indésirable, d'autres considèrent qu'il est, dans ses approches les plus élaborées, une forme d'art plastique méritant l'attention.

Exposition Street Art, Graffiti : Bacchus et le vin s'emparent des murs >>

Tenez-vous informé des nouvelles publications de posts sur ce blog en vous y abonnant

(log in, en haut à droite). Il vous suffit d’indiquer votre adresse e-mail.

Le Musée Virtuel du Vin est présent sur Twitter. Sa version anglaise The Virtual Wine Museum est également présente sur Twitter.

Mis à jour : oct 28

PÈRE FOURNAISE

Pierre-Auguste Renoir, 1877 - The Clark Art Institute, Williamstone, MA, Etats-Unis

Douze nouvelles oeuvres viennent d'intégrer Le Musée Virtuel du Vin. Elles concernent majoritairement le XXème siècle.

SCÈNE AU CAFÉ

Edouard Vuillard, 1899 - Neue Pinakotek, Munich

DEUX FEMMES AU BAR

Pablo Picasso, 1902 - Hiroshima Museum of Art, Japon

BAR À VIN

Karl Schmidt-Rottluff, 1913 - Brücke-Museum, Berlin

CAFÉ, 1915

Georges Grosz, 1915 - Musée national d'histoire américaine, Washington

AU CAFÉ

George Grosz, 1922 - Collection particulière

AUTO-PORTRAIT AVEC UN VERRE DE CHAMPAGNE

Max Beckmann, 1919 - Städel Museum, Francfort

LA TERRASSE

Ossip Zadkine, 1920 - Collection particulière

AU CAFÉ

Ossip Zadkine, 1921 - Collection Nash, Londres

LE JOUEUR DE GUITARE

Ossip Zadkine, 1920 - Musée d'Art Moderne, Paris

LA TERRASSE DE CAFÉ (La foire La terrasse de café aux Martigues)

Raoul Dufy, 1904 - Centre Pompidou, Paris

LE CAFÉ AU PETIT POUCET

Pierre Bonnard, 1928 - Centre Pompidou, Paris

Pour en savoir plus : Galerie Au Café >>

Tenez-vous informé des nouvelles publications de posts sur ce blog en vous y abonnant

(log in, en haut à droite). Il vous suffit d’indiquer votre adresse e-mail.

Le Musée Virtuel du Vin est également présent sur Twitter. Sa version anglaise The Virtual Wine Museum est également présente sur Twitter.

Mis à jour : oct 30

De gauche à droite et de haut en bas, oeuvres de :

James Ensor, Vincent Van Gogh, Henri de Toulouse-Lautrec, Ernst Ludwig Kirchner, Amedeo Modigliani, Edward Munch, Georg Baselitz, Francis Bacon

PORTRAIT DE VINCENT VAN GOGH - Toulouse-Lautrec, 1887 - Musée Van Gogh, Amsterdam

Certains artistes, plus particulièrement à la fin du XIXème siècle et au XXème, étaient alcooliques. Qu'il se mettent eux-mêmes en scène (Kirchner, Munch), qu'ils fassent le portrait d'un ami en proie à la même addiction (Modigliani et son ami peintre Soutine ; Bacon et son amant tragique Francis Dyer ; ou Toulouse-Lautrec et son ami Van Gogh, buvant ici de l'absinthe), ou qu'ils nous dépeignent d'autres personnages, leur témoignage est saisissant.

La galerie Vin de l'ivresse présente 52 oeuvres, du XVème au XXème siècle. Dans les premiers temps, les œuvres sont directement porteuses du message de la morale ambiante, celle de l’Église. Au XVIIème, une véritable mode de l’ivresse avait cours dans l’aristocratie parisienne. La condamnation morale de l’ivresse était encore forte. Mais elle était aussi considérée comme une faute rédhibitoire de savoir-vivre, même si le champagne bénéficiait d’une image qui en limitait l’infamie. Il y avait certes l’ivresse, mais il y avait aussi le plaisir des sens, la joie collective et même une bénédiction médicale.

L’ivresse n’est pas l’apanage de l'aristocratie et de ses fêtes galantes. Le vin, c’est aussi de l’alcool, en particulier au XIX° siècle. L'alcoolisme fait des ravages. A la fin la fin du siècle, l’abondance de vin à bon marché aidant, l'alcoolisme s'empare des classes sociales les plus défavorisées.

Pour en savoir plus : Galerie Vin de l'ivresse >>

Tenez-vous informé des nouvelles publications de posts sur ce blog en vous y abonnant

(log in, en haut à droite). Il vous suffit d’indiquer votre adresse e-mail.

Le Musée Virtuel du Vin est également présent sur Twitter. Sa version anglaise The Virtual Wine Museum est également présente sur Twitter.