Search
  • Océane Weil

Glaces maison sans sorbetière : 100 % naturelles et Zéro complexe

 

En ces périodes de fortes chaleurs, l’envie de fraîcheur est là, et les glaces peuvent l’étancher. Malheureusement, difficile de trouver dans le commerce des glaces ou sorbets qui ne soient pas bourrés de sucres ajoutés...

Je vous partage ici quelques recettes testées et approuvées en famille pour préparer des glaces zéro complexe, que vous pourrez donc déguster au quotidien, pour le dessert ou le goûter.

 

1/ La glace « banane » zéro déchet

Glace minute banane abricotGlace minute banane abricot
Glace minute banane abricot

 

Ingrédients :

- banane, si possible bien mûre

- un autre fruit de saison (fraise, framboises au printemps, abricots et pêches en été, mûres en automne, poire en hiver, … ) ou des fruits surgelés (mangue, framboise, fruits rouges, ananas...)

  • Compter au total 100 à 150g de fruit par personne

 

- Couper la banane en tranches d’environ 1cm d’épaisseur

- Disposer les tranches à plat l’une à côté de l’autre, sans recouvrement, par exemple sur une toile cirée maison, ou au fond d’une boite en plastique

- Placer au congélateur pour au moins 4h.

 

 

  • Une fois congelées, les tranches peuvent être regroupées pour une utilisation ultérieure pour gagner de la place !

 

Abricots et bananes congelés à plat puis regroupésAbricots et bananes congelés à plat puis regroupés
Abricots et bananes congelés à plat puis regroupés

 

- Congeler l’autre fruit choisi, de la même manière :

=> s’il est petit (framboises, myrtilles, mûres, groseilles, …) le congeler tel quel (à plat, en une seule couche),

=> s’il est plus gros, le détailler en morceaux : fraises, abricots et prunes coupés en 2, pêches en quartiers ; …

On zappe cette étape si l’on utilise des fruits surgelés !

 

- Au moment du dessert, placer les fruits dans le mixeur et mixer jusqu’à obtention d’une texture onctueuse (il peut être nécessaire d’arrêter le mixage pour rabattre la préparation près des lames)

 

 

 

 

  • On peut doser 50/50 de chaque fruit, ou en fonction des ses goûts. A ce dosage, le goût de la banane ressort fort ! La banane bien mûre va apporter également son goût bien sucré pour corriger l’acidité de certains fruits (groseilles, abricots peu mûrs, ananas…)

  • Pour les enfants (et les grands enfants), l’association framboises/bananes à 50/50 fonctionne très bien en donnant jolie une glace de couleur rose barpapa !

- Servir aussitôt

 

  • Avantages :

Glace minute

Pas de sucre ajouté, que du fruit

Minute zéro déchet : permet d’utiliser des bananes très mûres en les congelant pour plus tard

  • Inconvénients :

Nécessite de disposer d’un mixeur puissant

Ne se congèle pas pour plus tard (sinon, elle devient très dur et prend des heures à décongeler… à moins de pouvoir la passer en sorbetière)

 

 

 

1bis / Variante de la glace banane minute

Ingrédients :

- Banane bien mûre

- Avocat bien mûr

Procéder de même, en ayant fait congeler au préalable l’avocat coupé en petits morceaux. Attention, il vous faut un avocat bien mûr, car s’il est dur il ne pourra pas être mixé et vous aurez des bouts d’avocat dans votre glace :(

 

  • Avantages :

Très, très onctueux

Contient du « bon gras », de la vitamine E

  • Inconvénients :

Assez cher

Pas du tout locavore, impact environnemental plus élevé

 

 

2/ La glace au « yaourt » vegan

glace esquimau au yaourt de sojaglace esquimau au yaourt de soja

 

Ingrédients :

- « yaourt » de soja aromatisé de votre choix. Évitez ceux contenant de gros morceaux...(je la prépare avec la marque Soy en grands pots de 400mL. J’aime bien celle à la myrtille ou cranberry qui sont sans trop de morceaux. Comme les préparation au soja varient énormément en fonction des marques, si vous testez d’autres produits faites-moi vos retours en commentaires svp ! )

- « yaourt » de soja nature

Utiliser le yaourt aromatisé tel quel, ou bien mélangez-le au yaourt nature afin d’atténuer la teneur en sucres ajoutés de la glace.

 

 

Remplir les moules à esquimaux, placer au congélateur quelques heures avant de déguster

 

 

 

L’astuce de la diététicienne : Avec des enfants pas trop habitués aux goûts sucrés,

on peut sans problème aller jusqu’à moitié nature / moitié aromatisé.

Dans le cas contraire, on va diminuer progressivement la quantité de sucre,

afin que l’adaptation se fasse en douceur :

On commence par des glaces 100 % yaourt aromatisé,

puis progressivement on introduit 5% de yaourt nature (c’est à dire 5g de yaourt nature pour 95g de yaourt aromatisé),

puis quand le nouveau « goût » est bien accepté on passe à 10 % (c’est à dire 10g de yaourt nature pour 90g de yaourt aromatisé),

puis 15 % (c’est à dire 15g de yaourt nature pour 85g de yaourt aromatisé)

et ainsi de suite jusqu’à trouver son propre équilibre...

Tout en douceur !

 

  • Avantage :

très rapide

  • Inconvénient :

contient les sucres ajoutés du yaourt…

 

3/ La glace au jus de fruit

 

Les jus de fruits contiennent les sucres naturellement présents dans les fruits, mais ils sont dépourvus des fibres du fruit. Aussi, ils sont digérés, assimilés plus rapidement par le corps, ce qui les rapproche des « sucres rapides », comme les bonbons !

Ainsi, je préfère les éviter au quotidien.

Ce « sorbet* » me permet cependant d’utiliser les fonds de bouteille après une fête, tout en sachant que la lenteur de dégustation obligée par la forme congelée permet de manger ces sucres plus lentement, ce qui sera moins «brutal» pour le corps.

On la choisira donc plutôt en dessert, et si c’est pour un goûter, alors on y associera un féculent (pain complet aux céréales bio, flocons d’avoine...), ou des fruits secs oléagineux (amandes, noisettes, …) afin de moduler cet effet « sucre rapide »

 

* je l’appelle « sorbet » car il est moins crémeux que celui à base de yaourt ou de banane et ressemble, par son contenu, à la composition officielle du sorbet qui est : fruits + sucre

Ingrédient :

- Jus de fruit 100 % fruits sans sucres ajoutés (par exemple : pomme/pêches)

Verser directement dans les moules à esquimau, placer au congélateur pour quelques heures, puis déguster !

 

L’astuce de la diététicienne : choisir un « vrai » jus de fruit,

c’est à dire qui s’appelle « jus de fruit » et pas autrement :

les « jus de fruits », légalement, ne peuvent contenir que des fruits.

Tout le reste contiendra, selon sa dénomination, des sucres ajoutés, et/ou de l’eau,

et/ou des arômes, conservateurs, colorants, …

 

  • Avantages :

Hyper rapide à préparer et congélation très rapide également.

Permet d’utiliser les restes de jus de fruits pour éviter qu’ils ne se perdent.

 

  • Inconvénient :

Fond très très vite et coule un peu partout avec de très jeunes enfants.

Relativement « sucré » comme expliqué plus haut.

 

 

4/ La glace à la compote

 

 

glace esquimau à la compoteglace esquimau à la compote

 

Ingrédient :

Purée de fruits (ou « compote sans sucres ajoutés »). Par exemple : pomme, pomme/poires, pomme/myrtilles, pomme/coing…. du commerce ou maison

- Il suffit de remplir les moules à esquimaux… Et hop, au congélateur !

 

L’astuce de la diététicienne : Une compote « allégée en sucres » contient toujours du sucre ajouté, en proportion moindre qu’une « compote ».

Pour avoir un produit 100 % fruit, choisir des « purées de fruits » ou des « compotes sans sucres ajoutés ». Le goût est très proche mais l’apport de sucres ajoutés évité !

 

  • Avantages :

Hyper rapide à préparer et congélation très rapide également.

Sans sucres ajoutés

  • Inconvénient :

Fond moins bien sur la langue à la dégustation (si vraiment il faut chercher un inconvénient à écrire ici!)

 

 

Et voilà, avec toutes ces recettes,

vous avez de quoi résister aux fortes chaleurs ;)

Je vous souhaite donc un très bel (et bon, miam...) été !

Bonne dégustation, et n’hésitez pas à me faire vos retours,

sur les parfums utilisés, votre matériel de mixage, … en commentaires ci-dessous!

88 views