Le jardin pour les paresseux...

Updated: 20 nov 2018

Rencontre et formation avec Jean-François du Potager des Délices pour apprendre à jardiner quand on est... paresseux... et qu'on veut respecter son jardin!

On vous dit tout !

Pour les jardiniers paresseux et... qui ont mal au dos!

Jardiner sans se froisser le dos ou devoir être sur ses genoux, c'est possible. Jean-François nous a donné quelques trucs et astuces, les voici.

Pour éviter les efforts physiques du jardinage, la solution c'est le carré en hauteur ! Oui mais comment ? C'est simple... :

> Vous assemblez 4 palettes, bien fixées entre elles, de manière à créer un carré creux en son milieu.

> Pour éviter d'abîmer le bois, on recouvre l'intérieur avec une bâche.

> Vous remplissez environ la moitié (du bas) avec des branches, des briques,... tout ce que vous trouvez et qui n'est pas susceptible de polluer votre terre et votre culture.

> Vous remplissez l'autre moitié avec de la terre (on ne parle pas de terreau mais bien de terre).

Ces deux astuces précédentes permettent de ne pas devoir remplir tout le bac, ce qui est inutile et compliqué... surtout pour un remplissage à la brouette!

Ok et maintenant on fait quoi ? Et bien, on plante ! Mais pas n'importe comment.

Jean-François nous donne ses astuces :

Pour un bac de 120 cm x 120 cm, on peut planter 9 sortes de légumes différents! Car l'idéal, c'est de mettre une sorte de légumes tous les 40 cm. On forme donc 9 carrés de 40 cm x 40 cm.

Attention qu'il y a tout de même quelques principes à respecter. Certains légumes ne s'entendent pas entre eux et il est donc important de faire attention aux associations de légumes!

Une fois l'heure de la récolte, on n'arrache surtout pas les légumes mais on coupe à la racine et on laisse les restes se dégrader. Ce qui permet de nourrir la terre pour les prochaines récoltes.

La récolte prochaine je replante les mêmes légumes? Pas tout à fait... en fait il y a une rotation de culture à prendre en compte. C'est-à-dire qu'on ne plante pas 2 légumes de la même famille au même endroit à la suite.

Voici les différentes familles afin de respecter la rotation de culture :

> légumes racines

> légumes fruits

> légumes feuillus

> fleurs.

En effet, les fleurs sont souvent oubliées, mais souvent aussi comestibles, elles apportent beaucoup au potager, en plus de l'enjoliver !

Pour les jardiniers paresseux et... qui aiment travailler en pleine terre !

Préparer son jardin, ses lignes de culture, arroser,... ça paraît tellement compliqué ! Et pourtant... on vous livre le secret du vrai jardinier vraiment paresseux ! Comment faire ?

1. PREPARATIONVous préparez vos lignes de culture. Ici on va expliquer sur une ligne pour plus de facilité.

2. PAILLAGEVous recouvrez d'une couche (ni trop fine ni trop épaisse!!) de feuilles mortes, herbe coupée, déchets de légumes,... le tout recouvert de... carton ! Oui oui. Parce-que le carton va permettre non seulement de garder l'humidité (ce qui limite l'arrosage), de protéger du froid, des mauvaises herbes et bien-sûr il va se dégrader. L'idéal est de remettre par dessus un peu de compost, fumier,... pour ne pas qu'il s'envole.

3. PLANTER

Vous n'aurez besoin que de deux outils : une grelinette, et un râteau.

Avant de planter, vous enlevez le surplus de paillage, et le laissez de côté. Vous aérez le

sol et créez une tranchée d'une profondeur de 2 fois et demi la graine que vous allez planter. Vous arrosez jusqu'à ce que l'eau stagne. Ensuite, mettre la graine et recouvrir de terre, tasser un peu pour que la graine soit bien en contact avec la terre.

4. PROTEGERLes oiseaux seront friands des graines que vous venez de planter. Il est donc conseillé de recouvrir à l'aide de tuyaux placés en arc au dessus de la ligne et d'un voile.

5. RECOUVRIRVous pouvez recouvrir votre ligne d'une très fine couche aérée de paillage que vous avez retiré et laissé de côté. Cela permettra de continuer à nourrir le sol et ne pas devoir arroser (ou presque pas)! Vous pouvez donc en remettre au fur et à mesure.

Et voilà ! Il n'y a plus qu'à laisser pousser !

En serre...

Pour ceux qui travaillent en serre, il est conseillé d'utiliser de l'eau à température de la serre afin de ne pas fragiliser le sol et les légumes avec de l'eau trop froide, ou trop chaude ce qui entraînerait la fonte des semis. Pour cela, vous pouvez placer une cuve à l'intérieur de la serre.

Il faut également bien penser à aérer celle-ci. Pour ce qui est des tuteurs, n'oubliez pas de placer quelque chose au bout (balle de tennis, pingpong, un petit pot...) pour éviter de se cogner ou se crever un oeil en se baissant...

Vivre avec la biodiversité

En soulevant un paillage déjà présent depuis 2 semaines, on y découvre... des trous de rongeurs dans la terre ! En effet, les rongeurs vont manger les restes de cultures et nettoyer le sol, qui le préparera aux prochaines cultures. Pour les faire fuir avant de replanter, un simple bâton ou fin piquet planté dans le sol avec des bouteilles qui font du bruit !

Dans la rubrique "pleine terre" on vous a parlé d'une grelinette. Cet outil vous permettra d'aérer votre sol, sans utiliser de bêche ! En effet, le bêchage retourne toutes les couches de terre ce qui perturbe la biodiversité installées et abîme donc le sol.

Certaines plantes peuvent vous paraître être des mauvaises herbes mais ne le sont en fait pas du tout ! Par exemple, les orties et la consoude. On a tendance à les enlever, les arracher.. mais en réalité, elles se mangent et sont très bonnes pour la croissance des légumes !

On vous a également parlé de laisser les restes de cultures sur le sol pour le nourrir mais cela nourrira également les petits être vivants de votre jardin.

Il est donc très important de faire attention et de préserver les alliés naturels de notre jardin.

N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire, à partager vos expériences et nous suivre sur Facebook :

3D asbl

Potager des Délices

56 views