• Admin

Le périple sévillan

🕐 Dimanche 19 août 2018

📌 Aéroport de Nice

Jour de grand départ, les vraies vacances sont enfin arrivées!

4 heures de sommeil au compteur mais aucune importance dans un peu moins de 3 heures je serai dans la belle ville de Séville.

Voilà à quoi se résumait mon état d’esprit ce matin du 19 août. Arrivée à l’aéroport petite recherche tranquillement sur le tableau d’affichage où sont inscrits tous les vols si le mien y figure déjà. Sauf que moment inédit : le vol est indiqué comme “annulé”.

La seule réponse de EasyJet a été: “allez à l’autre terminal voir si un vol d’une autre compagnie part aujourd'hui”. Autant vous dire que le self control et la zen attitude étaient bien loin à ce moment précis.

Je vous épargne les péripéties de cette matinée, au final nous avons eu un nouveau vol le lendemain matin avec évidemment une correspondance et non un vol direct (sinon c’était pas drôle hein).

🕐 Lundi 20 août

📌 Aéroport de Nice

Nous revoilà cette fois-ci prêts à embarquer au Terminal 1 de l’aéroport de notre bella Nissa. Aucune modification inscrite sur le panneau d’affichage nous pouvons enfin passer les contrôles et attendre l’embarquement.

Nice ✈ Munich

Vol impeccable nous voilà en terre munichoise. A la sortie de l’avion petit tour de l’aéroport oblige. Passage à la boutique du FC Bayern où j’ai évidemment craqué pour une petite peluche de la mascotte du club puis au stand Kiehl's nous revoilà dans la fil d’attente pour cette fois-ci embarquer direction Séville.

Munich ✈ Séville

Enfin sur le sol espagnol. Après l’accumulation de tous ce qui nous est arrivé durant ces deux derniers jours plus question de chercher l’arrêt de la navette à l’aéroport, direction les taxis pour aller à l’hôtel. Les vacances commencent enfin.

HÉBERGEMENT

Conseil pour l’hébergement : choisissez un emplacement stratégique, proche des quartiers que vous voulez visiter.

Nous avons logé au Zenith Sevilla Hotel. Nous avions trouvé cet hôtel sur le site Booking.com pour un tarif raisonnable (l’offre incluait hôtel et avion). Au total, cela revenait à 406 euros par personne pour une semaine.

Le cadre de la piscine est top. Elle est sur le toit de l’hôtel donc on a une jolie vue sur tout le quartier, c’est en bois avec des plantes et un bar avec de la musique toute la journée, une belle ambiance. Le bémol aura été la taille et la profondeur de la piscine cela s’explique je pense par sa localisation sur le toit. Cependant nous y allions seulement en fin de journée vers 18h30 / 19h jusqu’à sa fermeture soit 20h et c’était le moment idéal pour décompresser: moins de monde et de la place sur les transat et lits baldaquin.

Les chambres doubles que nous avions été très bien. Assez grande avec balcon, télévision, le lit était très confortable, la salle de bain était très bien, l’hôtel donnait shampoing/ gel douche, brosse à dent, dentifrice, rasoir, bonnet de douche. La chambre était également bien équipés niveau électronique: à côté du lit se trouvait différentes prises électriques, une prise HDMI et une prise USB ce qui était vraiment idéal! Et le gros + était l’enceinte qui se trouvait sur le plafond au milieu de la chambre, juste besoin de mettre le bluetooth de notre téléphone et de se connecter dessus et hop petite fiesta.

L’hôtel dispose d’un restaurant et d’un bar au rez de chaussé ainsi qu’un bar sur la terrasse à côté de la piscine. Si vous avez l’occasion de vous y rendre je vous conseille de goûter les mojitos. Ils sont faits maison et sont juste excellents (mojito menthe, fraise, mangue vous avez le choix).

TRANSPORTS

Il y a différentes possibilités de se déplacer à Séville selon les budgets.

Taxis, bus, trains, navettes…

Avant de partir à Séville, nous nous étions informés sur le moyens de transport notamment pour aller de l’aéroport jusqu’à notre hôtel. On avait ainsi vu qu’un bus/navette faisait la liaison. Seulement, après toutes les galères qui nous étaient arrivées exit le bus on a directement pris un taxi. De l’aéroport jusqu’à notre hôtel, pour 4 personnes et 4 valises de cabine et un trajet d’environ 26/30 min le taxi nous est revenu à 25 euros. Ce qui fait environ 6 euros par personne.

Il y a une ligne de bus “EA” qui relie la gare des bus à l'aéroport. Elle passe toutes les 20-25 minutes entre 5 h 20 et 1 h 15 du matin au départ de l’aéroport. Le billet coûte 4 euros par personne. Pour vous donner une idée, nous l’avons pris à la gare des bus et avons mis 35 min pour aller jusqu’à l’aéroport.

Pour visiter la ville, le moyen de transport peut varier selon l’endroit où se situe votre logement. Étant assez proche de certains lieux que nous souhaitions visiter la plupart de nos déplacements se sont effectués à pied.

Quand ce n’était pas le cas, le bus était notre meilleure solution.

A VISITER

Le premier site que nous avons visité a été le Real Alcazar. Il faut savoir que le lundi l’entrée est gratuite à partir de 18h si vous avez pré-commandé sur internet pour 1 euro par personne vos billets. Je le conseille d’ailleurs fortement car c’est un endroit très visité et les files d’attente sont très longues.

L´Alcázar de Séville est l´un des plus anciens palais royaux encore habité au monde. Ce monument a connu différentes époques, de la fin du XIème siècle jusqu´à nos jours. Ses murailles ont contemplé l´influence des différentes cultures qui ont marqué la ville de Séville au fil des années.

Mon avis: l’endroit est à faire si vous êtes de passage à Séville, c’est très grand, le palace est entouré de nombreux jardins.

Les arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville sont les arènes de la ville de Séville. Elles ont été classées monument historique en 1984 et sont pour beaucoup les plus belles et plus élégantes de toutes les arènes d'Espagne.

Mon avis: à faire absolument, très jolie et impressionnant de voir ça dans la ville. Veillez à y aller dès le matin car beaucoup de monde durant les visites sinon et pas possible de faire de belles photos de l’endroit et de bien entendre la visite guidée.

La cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville a été construite entre 1402. De style gothique, elle possède un clocher, la Giralda, ancien minaret hispano-mauresque de la grande mosquée almohade qui s'élevait sur l'emplacement de l'actuelle cathédrale. C'est l'une des plus grandes cathédrales catholiques du monde et la plus grande d’Espagne. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Mon avis: je n’ai malheureusement pas pu la visiter car il y avait énormément de monde chaque jour et que l’entrée est payante. Elle est très impressionnante et imposante, de l’extérieur elle est très belle.

La Plaza de España est une des places les plus spectaculaires de Séville. Elle a été conçu pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929. La place d'Espagne sert de décor à une scène du film Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones et elle figure également le palais du dictateur incarné par Sacha Baron Cohen dans le film The Dictator.

Mon avis: L’endroit préféré de notre voyage sans hésitation. On ne s’attend pas du tout à un lieu aussi grand et beau avant d’y arriver. La place est immense et vraiment magnifique.

Le Musée des Beaux Arts de Séville renferme plus d’un milliers de peintures, mais aussi de sculptures, dessins, etc. C’est l’un des plus connus en Andalousie. Il doit sa célébrité à son exceptionnelle collection d'œuvres de l'école baroque sévillane.

Mon avis: C’est un musée à visiter en étant de passage à Séville. L’entrée est gratuite et l’endroit est très beau et riche en culture.

Le Metropol Parasol est une structure de bois très imposante au sein même du centre de Séville. Sa forme lui vaut populairement le surnom de Setas de la Encarnación (Champignons de la place de la Encarnación).

Mon avis: c’est très surprenant de découvrir cette grande architecture en pleine ville. Il est possible d’avoir une vue panoramique de Séville en se rendant sur le toit de l’architecture (il faut payer 3 euros pour y accéder). Je conseille d’y passer en fin de journée pour y voir le couché de soleil.

La Casa de Pilatos est un palais aristocratique situé dans le centre historique de la ville. Elle rassemble plusieurs patios et jardins dans des styles mudéjar, gothique et renaissance. De par son architecturale et la richesse de sa décoration il est l’un des meilleurs exemple de l’architecture andalouse.

Mon avis: l’endroit est très beau mais bien trop cher pour ce que c’est. 10 euros pour visiter seulement le rez de chaussée et 12 pour l’ensemble où il faut attendre qu’il y ai une visite seulement en anglais. Je m’attendais à mieux très honnêtement.

Santa María Magdalena est une église baroque de Séville. Elle se situe près des ruines des anciennes murailles qui entouraient la ville.

Mon avis: C’est une très belle église qui vaut le détour, le quartier est sympa.

L’île de la Cartuja (Isla de la Cartuja) rassemble les vestiges de l'exposition universelle de 1992, le parc d'attractions Isla Mágica, le parc technologique Cartuja 93 et la Torre Sevilla, 1er gratte-ciel de Séville. C’est là que Christophe Colomb aurait préparé ses voyages vers les Indes et finalement vers les Amériques avant 1492.

Mon avis: ce côté de la ville pourrait être sympa si il continue de se développer (un centre commercial et un cinéma neufs sont en train d’être construit), lors de notre passage l’endroit était désert.

ROAD TRIP: une journée à Cordoba

La ville de Cordoba se situe à 1h35 de route. Nous avons donc décidé de nous y rendre le temps d’une journée afin de profiter pleinement de l’Andalousie.

1er arrêt à la Mezquita/catedral. Cet édifice est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, et dans laquelle fut ensuite érigée une cathédrale. C'est un monument qui témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIe au XVe siècle. La mosquée-cathédrale de Cordoue a été classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Mon avis: S’il y a bien un lieu à faire à Cordoue c’est celui-ci. Impressionnant, rempli d’histoire et somptueux à voir. C’est une rencontre entre la culture musulmane et chrétienne dans un même lieu. Attendez vous à voir beaucoup de touristes en période estivale.

Le Pont Romain est impressionnant. Il se situe à 2 pas du Real Alcazar de Cordoue.

Le Real Alcazar de Cordoue est très beau également mais par manque de temps et la forte chaleur nous n’avons pas eu l’occasion de le visiter.

Cordoba (Cordoue) est définitivement une ville a visité. Je pense qu’il est top d’y passer ¾ jours afin de visiter tranquillement l’ensemble des monuments et lieux historiques. Et de se rendre par la suite visite dans une autre ville de l’Andalousie.

FOOD - Manger à Séville

Vous trouverez différentes possibilités selon vos budgets et le lieu de votre logement. Si vous avez la possibilité de cuisiner, vous trouverez des petits supermarchés dans les différents quartiers de la ville. De grandes enseignes telle Carrefour sont présentes mais nécessite de s’y rendre en voiture.

Bonnes adresses

  • Cafe Bar Pulido: Calle Pagés del Corro, 98, 41010 Sevilla, Espagne

  • Taberna el Papelon: Calle San Jacinto, 14, 41010 Sevilla, Espagne

  • Restaurant italien Orsini: Calle Reyes Católicos, 25, 41001 Sevilla, Espagne

  • Hard Rock Café: Calle San Fernando, 3, 41004 Sevilla, Espagne

  • Mercado Lonja del Barranco : petite galerie où il est possible d’acheter différents plats (tapas, glaces, pizzas…)

Restaurant/bar Citroen: je vous le DÉCONSEILLE. Entre vols de sacs et viande pas cuite rien n’allait.

SHOPPING

L’allée principale qui suit le tram rassemble la majorité des boutiques de marques connues.

  • Stradivarius

  • Pull & Bear

  • Zara

  • Bershka

  • Lush

  • Adidas

7 views