Conseils pour l'arrivée d'un chat ou d'un chaton

Updated: 21 juin 2018

Vous venez d’adopter un chat ? Préparez-vous, à partir de ce moment vous ne vivez plus chez vous - vous allez vivre chez votre chat ! Pour que le passage se fasse en douceur, voici quelques conseils à mettre en place.

Selon le caractère du chat, au début, veuillez réserver au chat une seule pièce où se trouveront gamelles, litière et un coin dodo, pour qu'il puisse s'habituer progressivement à son nouvel environnement.

Si il est curieux et si il se frotte déjà aux meubles avec ses moustaches, vous pouvez lui ouvrir rapidement les autres portes de l'appartement.
Si il est craintif et se cache sous un meuble, il vous faudra attendre quelques jours pour que le chat soit plus à l'aise avant de lui présenter le reste de son nouveau foyer.

En attendant, il faudra alterner avec lui des moments où vous le prenez sur vous et ceux où vous le laissez tranquille, tout en étant dans la même pièce (pour voir s'il vient vers vous). Brancher sur une prise un diffuseur de phéromones (qui s'achète chez les vétérinaires ou en pharmacie) peut apaiser certains chats les plus anxieux mais pas tous. Surtout, soyez patients et tendres, certains chats peuvent mettre plus de 6 mois à s'adapter à leur nouvelle vie. Le jeu est une très bonne thérapie pour déstresser un chat.

Si il y a déjà un animal à la maison, attendez un jour ou deux pour faire les présentations pour que les animaux se soient déjà senti à travers les portes. Vous pouvez échanger leur litière et objets de dodo au début, cela leur permettra de se découvrir indirectement et de mieux s'accepter ensuite. Lors de la première rencontre entre deux chats, il est normal que ceux-ci crachent et se tapent un peu. N'intervenez pas (sauf bagarre à sang), cela pourrait déstabiliser les relations naissantes.

Si vous avez des enfants, apprenez à vos enfants à ne pas attraper n'importe comment le chat, il ne faut pas lui tirer la queue ou lui couper les moustaches, réveiller un chat qui dort ou lui donner à manger n'importe quoi n'importe quand.

A terme, vous allez apprendre à « lire » le comportement de votre chat, mais pour le début, ce petit guide peut être utile.

Alimentation

Type et fréquence des repas : mettez les gamelles d'eau et de nourriture dans un endroit calme de la maison et pas trop près de la litière (les chats n'apprécient pas trop manger à côté des odeurs d'excréments).

La nourriture, l’eau et les croquettes sont à mettre à disposition à volonté, ne pas oublier qu'un chat n'est pas un chien, qu'il mange 15 à 20 fois par jour, l'idéal est un distributeur de croquettes.

Le chat se régule seul, il ne faut pas avoir peur s'il fait un peu le boulimique au début, par peur de manquer - cela arrive souvent et passe au bout d'une quinzaine de jours.

Privilégiez les croquettes de marque, comme Hills, Virbac, Royal Canin qui protégeront la santé de votre compagnon, plus chères à l'achat, mais plus nourrissantes donc plus économique. N'oubliez pas la nourriture humide, comme la pâtée à donner au moins une fois par jour, et parfois de la nourriture humaine, comme des légumes cuits (par exemple des courgettes), du poisson cuit à l'eau sans sel, du steak haché, des filets de poulet ou dinde, mais évitez le thon (même si le chat en raffole), car trop salé, ou alors très ponctuellement, une fois par semaine. Ne jamais donner de féculent à un chat, n'oubliez pas qu'un chat est principalement carnivore.

Tout changement de nourriture soit se faire en douceur : pour changer la nourriture d'un chat sans le perturber (risque de diarrhée), mélangez les deux aliments (d'avant et d'après) pendant une bonne semaine, en inversant progressivement les proportions. Si vous changez de marque ou de type de croquettes, vous devez le faire par étapes, en diminuant petit-à-petit les anciennes croquettes et en ajoutant les nouvelles, par exemple 75% - 25% (jour 1-2), 50% - 50% (jour 3-4), 25% - 75% (jour 5-6) et 100% nouvelles croquettes à partir du jour 7. Le gros de la nourriture sera donc les croquettes qui lui seront donné en libre-service et vous donnerez la pâté une à deux fois par jour.

Aliments interdits : lait de vache (souvent mal digéré, donne des diarrhées), chocolat et oignon (poisons pour les chats).

Certaines aliments sont toxiques même une fois cuisinés :

Sommeil

Le lieu : c'est votre chat qui choisira son petit coin douillet, il pourra même en avoir plusieurs. Si vous souhaitez lui interdire les chambres la nuit, faites-le dès les premiers jours et soyez systématiques.

La durée : un chat dort les deux tiers de son temps, il faut absolument respecter les périodes pendant lesquelles son cerveau se régénère (surtout pour les chatons).

Hygiène

Litière : le bac à litière peut être simple (ouvert) ou avec un toit et une porte. Il doit être placé dans un endroit calme. Une litière se nettoie tous les jours (en enlevant les gros morceaux) et se change intégralement tous les 4 à 7 jours, selon le type de grains (gros ou compacts) et le nombre d'animaux. Mettre du bicarbonate sous les grains élimine les odeurs. Certains chats n'aiment pas les couvercles et les portes et peuvent préférer aller faire leurs besoins ailleurs. Évitez de placer une litière à côté d'un aspirateur ou d'un lave-linge, le chat peut avoir peur de s’y rendre !

En choisissant votre litière, veillez à sa qualité et à sa compatibilité écologique. Soucieux de l’environnement, privilégiez si vous le pouvez les litières écologiques (en argile ou végétales).

Après avoir testé de nombreuses marques de litière, nous avons été agréablement surprises par la litière CAT’S BEST ÖkoPlus, grâce à son fort pouvoir de neutralisation d’odeurs et d’absorption. Elle a moins besoin d’être changée, ce qui réduit au minimum les dépenses de matériels et le temps passé à nettoyer et à remplir la maison de toilette. De même, cette litière, peut se vider directement dans la cuvette des toilettes ou être disposée dans un composteur d’extérieur qui élimine vos passages dans le local à poubelles et agit pour l’environnement.

Poils : brossez votre chat régulièrement et dès le plus jeune âge, cela créera un moment de complicité entre vous et limitera les poils dans la maison !

Griffes : pour limiter les griffures sur votre mobilier, installez des griffoirs ou des arbres à chats (qui s'achètent en animalerie) à l'entrée des pièces principales, là où le chat peut prendre l'habitude de marquer son territoire de ses griffes.

Toxoplasmose et femme enceinte : la toxoplasmose est une maladie infectieuse généralement bénigne (sorte de grippe), transmise par certains animaux. Elle peut être dangereuse pour le fœtus des femmes enceintes non immunisées (qui ne l'ont jamais eu) entre 10 et 20 semaines d'aménorrhée (absence de règles).

Il n'est pas nécessaire de se séparer de son chat dans ce cas-là, il faut simplement éviter qu'il sorte pour qu'il ne ramène pas le parasite, le nourrir uniquement avec des croquettes, faire sa litière avec des gants (ou déléguer) et se laver régulièrement les mains.

Si vous êtes malgré tout angoissée, pensez à faire votre chat garder par des proches.

Jeux et câlins

Un chat a besoin d'au moins 45 minutes de jeux et câlins avec son maître par jour. Lorsque vous êtes absents, pensez à lui laisser des jeux sans danger (par exemple des balles)

Santé

Le Refuge ASCLAF tient à faire adopter des chats en bonne santé. Pour cela, nos protégés passent tous chez le vétérinaire pour un bilan, sont vaccinés Typhus et Coryza, stérilisés et identifiés (puce ou tatouage). Les chatons ne sont stérilisés que vers 6 mois, à nos frais chez nos vétérinaires.

Rappel annuel des vaccins : les chats d'appartement ont besoin d'être vaccinés chaque année, même s'ils ne sortent pas, car vous pouvez leur ramener des virus sous vos chaussures ou ils peuvent les contracter lors de garde chez des personnes ayant des chats.

Vermifuge et antipuce : un chaton doit être traité contre les vers tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois, pour éviter des troubles intestinaux, puis 2 fois par an si le chat ne sort pas, et si il sort, tous les 4 mois.

Un traitement préventif antipuce est à faire à l'automne et au printemps.

Signes qui doivent inquiéter : à la moindre inquiétude, appelez votre vétérinaire qui vous écoutera et vous dira gratuitement par téléphone si il faut se déplacer pour une consultation ou non.

Alertez-vous si votre chat perd l’appétit, se cache, perd de l'entrain, dort plus que d'accoutumée, devient agressif, fait ses besoins en dehors de la litière, n'en fait plus ou à la diarrhée, a les yeux qui coulent, éternue, ou se gratte excessivement.

Sécurité

Fenêtres : protégez vos fenêtres et balcons par du grillage ou des filets (qui s'achètent en magasins de bricolage ou sur certains sites comme Zooplus.fr), car un chat aux aguets est facilement déséquilibré par un pigeon ou une mouche et une chute peut être mortelle !

Placards : attention à ne pas enfermer votre chat en fermant vos placards. Ils se faufilent partout et vite, même dans les poubelles !

Ficelles : ne jamais laisser traîner de ficelles ou fils de sacs poubelles, les chats peuvent rapidement s'étouffer avec en les ingérant.

Plantes et produits dangereux : les produits ménagers sont sont des poisons pour les chats. Bien fermer et ranger les produits de nettoyage. Aussi, certaines plantes d'appartement sont dangereuses au contact et ingestion :

Source: Les intoxications par les plantes, Wanimo Véto. Liste non-exhaustive.

En voiture : le chat doit voyager dans son panier, pour ne pas sauter sur le conducteur ou s'échapper par la vitre. Mieux vaut ne pas le nourrir juste avant le départ, pour qu'il ne vomisse pas, et éviter de le sortir sur les aires de repos, même en harnais.

Si le chat sort : mieux vaut ne laisser sortir son chat qu'au bout de 2 mois passés à la maison et après l'âge de 6 mois. Il saura ainsi plus facilement où il habite et comment y revenir. Il limitera de lui-même l'étendue de son territoire de chasse. Etant stérilisé de surcroît, il n'ira pas courir les minet(te)s ou se battre avec les autres chats, et risquera moins de contracter des maladies. Dans le cas ou votre chat sort à l'extérieur pensez à le vacciner en plus contre la Leucose et à lui mettre un collier anti-étranglement avec votre numéro de téléphone.

Si vous l'emmenez en vacances : le chat est un animal territorial, très attaché à son lieu de vie, il est donc préférable de le faire garder à domicile et de le déplacer le moins possible.

Si vous déménagez : pendant le déménagement, gardez votre chat dans une petite pièce calme (salle de bain). Dans le nouveau foyer, faites comme la première fois qu'il est arrivé chez vous (ouverture progressive des portes, câlins, diffuseur de phéromones si besoin). Signalez votre nouvelle adresse à l’I-CAD, et à ASCLAF pour le suivi.

Education

Apprentissage du nom : répétez plusieurs fois le nom de votre chat lorsque vous le caressez ou lui donnez à manger, il associera ainsi son nom à des moments de plaisir et viendra vers vous dès que vous l'appellerez, espérant une récompense (qu'il faudra lui donner en caresses bien sûr !).

Apprentissage des interdits : à vous de fixer dès le départ les interdits (ne pas mordiller les mains, ni mettre les griffes en jouant, etc.

) et de vous y tenir sans exception. Pour vous faire comprendre de votre chat, prenez votre plus grosse voix pour dire « non ». Si à chaque mauvaise action vous avez la même réaction, il vous comprendra. Envoyez un coussin à proximité de lui pour le déranger dans sa bêtise, utilisez un spray à eau (mais sans qu’il sache que cela vient de vous) ou donnez-lui deux ou trois petites tapes en saccade avec votre l'index sur le museau (comme le ferait sa maman).