Search
  • François

COUP DE CŒUR ❣ - « Sale Gosse », Mathieu Palain, 2019.

« Le foyer, c’est le cinéma, et le milieu ouvert, la photographie. Un film, tu le vis à je ne sais pas combien d’images par seconde, et l’histoire t’embarque. La photo, elle reste figée, mais à force de la regarder, tu perçois les détails, le second plan. Le milieu ouvert, c’est ça : tu as l’impression d’avoir perdu le contact, alors qu’en fait tu as pris du recul pour comprendre ce que tu regardes »

Un premier roman qui se doit d'être lu par le plus grand nombre. Un récit qui se lit d'une traite, qui vous laisse le souffle coupé et que vous garderez sans doute dans votre bibliothèque pour la vie.

Bienvenue dans le monde de la délinquance, des familles d'accueil, des éducateurs de Protection Judiciaire de la Jeunesse. Bienvenue dans un monde des familles d'accueil. Bienvenue dans le monde de Wilfried.

Ce jeune garçon, comme tout le monde, n'a pas choisi sa famille. Né d'une ère trop jeune et toxicomane, c'est âgé de huit mois qu'il a été placé dans une famille d'accueil. Plus tard, il sera repéré par l'AJ Auxerre pour devenir un footballeur professionnel.

15 ans. Il dérape. Il frappe un adversaire sans raison valable et sera renvoyé pour une descente aux enfers. Il quitte l'école, devient un véritable caïd. Et lorsque ses parents d'adoption veulent le garder de façon définitive... tout se complique encore davantage. Comment va-t-il s'en sortir ?

Alors pendant sa lecture on espère. On espère que Wilfried va s'en sortir, qu'il sera un grand joueur de foot. Que malgré son passé, il s'en sortira. On se demande pourquoi. On questionne. On veut faire réagir certains êtres, on veut comprendre. Un roman prodigieux qui me rappelle certains copains de la cour de récré.