• emmanuel.prt@gmail.com

La logique de massage ayurvédique

 

Dans la tradition Yogique et Ayurvédique, notre corps énergétique est composé de sept chakras (centres énergétiques), 14 nadis (courants énergétiques) et 107 marmas (zones vulnérables ou sensibles).

La manipulation des marmas par le biais de l’abhyanga permet de mobiliser le « prana » (l’énergie vitale) afin de résorber les blocages, stimuler les nadis et rééquilibrer la circulation énergétique de tout le corps.

 

 

Les nadis ;

« Nadi » est un terme Sanskrit qui peut être traduit par tube, conduit, canal ou flux. Les nadis sont les canaux par lesquels les énergies du corps subtil circulent, à savoir l’énergie vitale appelée « prana ». Ils sont étroitement liés au système nerveux et découlent des chakras avec lesquels ils sont en corrélation. L’ayurvéda parle de 72000 nadis et en identifie 14 principaux dont chacun est lié aux organes traditionnels du corps. Trois d’entre eux sont identifiés et directement reliés aux 7 chakras.

 

  • Ida : vaisseau latéral situé à gauche de la colonne vertébrale et canal axial (Sushumna) régit la force mentale. Ida prend son siège au niveau du premier chakra, situé sur le plancher pelvien. Il monte à gauche de la colonne vertébrale, irrigue la partie droite du cerveau et fini dans la narine gauche.


  • Pingala : vaisseau latéral placé à droite de la colonne vertébrale et du canal axial (Sushumna). Il monte à droite de la colonne vertébrale, il irrigue la partie gauche du cerveau et fini dans la narine droite.


  • Sushumna : il se situe au centre, dans le canal axial situé en avant de la colonne vertébrale. Il est le canal le plus important.

 

 

Les points « marmas » ;

« Marma » signifie « secret caché » ou « énergie vitale » en Sanskrit. Ils sont les ancêtres des points d'acuponcture utilisés en médecine chinoise. Les points marma sont plus que des points réflexes. Ils sont aussi des zones énergétiques. Ce sont les points stratégiques de réception énergétique situés sur la peau par lesquels circule et se déplace notre force vitale, le prana.

On compte 107 points marma. Chaque marma régit des organes, des systèmes, des sens, des nadis et des chakras. Le massage des points marma permet d’ouvrir les canaux d’énergie du corps et ainsi régulariser et équilibrer les fonctions internes de l'organisme afin d’obtenir un effet thérapeutique.

 

 

Logique de massage ;

Dans ce massage, le corps est divisé en deux parties, la face avant et la face arrière. Ces deux parties sont divisées en deux sous-parties, bas du corps et haut du corps. La tête en cinquième et dernière partie.

On prépare la zone à masser pour lui donner l’information que l’on va « s’occuper » d’elle en pressant deux à trois fois puis en lissant deux a trois fois également. Les techniques suivantes sont utilisées :

  • décharger les nadis

  • recharger les nadis

  • frotter

  • chauffer

  • malaxer

  • pétrir

  • drainer

  • lissages harmonisants

  • réflexologie sur le corps entier (pression sur les points marmas)

  • lissage réunifiant

  • échange énergétique sur les sept chakras

 

64 views