• emmanuel.prt@gmail.com

Le Reiki

Mis à jour : oct 9

 

 

Thérapie énergétique également appelée « guérison énergétique »

Le Reiki, du japonais rei « esprit universel » et ki « Energie vitale » serait à l’origine une pratique bouddhique tibétaine ancienne dans laquelle les praticiens servent de simple canal à l’énergie vitale universelle qu’ils transmettent au receveur par imposition des mains. Le Reiki affirme réduire le stress, améliorer la santé et la qualité de vie, et guérir les affections physiques et émotionnelles. Son aspect spirituel favoriserait l’harmonie, la conscience de soi, la créativité et la clarté d’esprit. Il peut être utilisé pour apaiser les mourants.

 

L'histoire du reiki

Il a été élaboré à la fin du XIX siècle par un médecin japonais bouddhiste, Hichau Mikao Usui, à la suite de la découverte d’un manuscrit ancien en sanskrit du Tantra de l’éclair. Introduit en Occident en 1930 par une japonaise de Hawaï, Hawayo Takata, le Reiki occupe une place croissante comme adjuvant au traitement allopathique aux États-Unis et en Europe, en particulier dans les centres de soins palliatifs.

 

Il existe quatre niveaux de certification :

  • initiation et praticien (ouverture du canal),

  • praticien ayant acquis les symboles (en deux niveaux),

  • « maître » qualifiant pour enseigner.

La profession n’est pas réglementé, mais les membres de l’association internationale des professionnels de Reiki proposent le respect d’un code éthique.

 

Le premier degré : Le corps

L’élève apprend différentes techniques d’impositions des mains et différents traitements de base. Au travers de quatre initiations, il devient canal de l’énergie universelle. Ces initiations ont une grande valeur. Ce sont des cérémonies au cours desquelles l’énergie lui est transmise du cœur à cœur, de tête à tête, d’esprit à esprit, par le maître de Reiki. Par le biais de symboles et de mantras (phrases sacrées), celui-ci réactive et réveille les forces de lumière dans le corps de l’initié et procède à l’ouverture de son canal. Avec le premier degré de Reiki, l’élève reçoit l’intégralité de cette méthode de gu.

Ensuite, il apprendra, comment mettre cette énergie à « disposition » de lui-même, d’autres personnes, des animaux, des plantes pour pouvoir en profiter au mieux.

Le stagiaire va également apprendre les fondamentaux du Reiki : comment il est apparu, qui est son fondateur : Mikao USUI, comment circule l’énergie Reiki, comment l’utiliser, etc, et aussi, une partie essentielle du Reiki : Les 5 idéaux, que certains appellent également principes ou préceptes.

Il va apprendre, à prendre du temps pour lui, pour faire son « auto-traitement ». Il va également pouvoir démarrer un travail de prise de conscience et de lâcher-prise.

De même, on va apprendre à utiliser la « loi de l’attraction ». Cette loi fonctionne en permanence. Souvent, nous avons conscience d’attirer ce que nous voulons, mais nous ne comprenons pas comment nous attirons ce dont nous ne voulons pas.

A l’issue de l’enseignement du 1er degré, commencer un long travail de « développement personnel ». Pour certaines personnes, le Reiki s’arrêtera à ce niveau. Le plus grand pas est déjà fait !

 

Le deuxième degré : Esprit

L’énergie Reiki que nous utilisons à partir du 1er degré, ne peut pas être amplifiée, on ne peut pas la rendre meilleure. L’énergie Reiki reste la même pour tous les praticiens, qu’ils soient du 1er ou du 4ème niveau.

Par contre, on va faire la connaissance « d’outils » qui vont nous permettre d’utiliser au mieux cette énergie. Une initiation renforce le processus énergétique déjà mis en route lors du premier degré. L’élève reçoit des symboles et Mantras, lui permettant de travailler sur la guérison de l’esprit, au-delà du temps, de l’espace et ce à distance.

A distance, implique une notion de temps et d’espace.

Nous allons pouvoir envoyer du Reiki à des situations de notre passé, pour des évènements marquants ou des faits traumatisants. Nous allons envoyer du Reiki pour « réduire » la charge émotionnelle liée à notre passé. Pour l’apaiser en quelque sorte. Le passé est le passé et on ne peut pas le changer, mais nous pouvons changer la charge émotionnelle liée à ce que l’on a vécu. De même, nous allons pouvoir envoyer du Reiki pour que tout se passe pour le mieux pour le futur,

Ce deuxième niveau ne se passe pas sans que l’être soit confronté à lui- même, à ses systèmes de croyance et de pensée. Le travail se focalise essentiellement sur les profondeurs de l’inconscient. Une période d’assimilation et d’ajustement au minimum de quatre mois, entre le premier et le deuxième degré est nécessaire et conseillée.

 

Le troisième degré : Esprit

Le 3ème degré nous permettra d’obtenir encore d’autres outils supplémentaires. De remplir, en quelque sorte, notre « caisse à outils » pour nous aider et faciliter notre pratique du Reiki.

 

Le quatrième degré : L'enseignant

Le niveau du « maître » ouvre la conscience à une plus grande responsabilité et requiert une démarche de développement personnel approfondie ainsi qu’une pratique intensive du Reiki. Il demande une entière disponibilité dans cette voie et surtout un profond et sincère désir de servir, d’aimer son prochain et de partager cette méthode à travers l’enseignement.

Essentiellement réservé aux personnes qui souhaitent enseigner et transmettre leurs connaissances sur le Reiki, on y apprend les protocoles qui sont utilisés lors des transmissions énergétiques (ou initiations) et comment organiser les stages et leurs contenus.

 

Chaque niveau demande du travail et de l’investissement personnel.

Et c’est pour cela qu’il y a un« certain » délai entre les différents niveaux :

  • 3 mois entre le 1er et le 2ème ;

  • 9 mois entre le 2ème et le 3ème ;

  • 1 an entre le 3ème et le 4ème. Le temps d’assimiler et d’intégrer, le temps de pratiquer et de comprendre, le temps de « grandir » et « d’évoluer » chacun à son rythme.

Les 5 idéaux du Reiki

Avec les 5 idéaux, nous allons partir sur une notion fondamentale, qui est aussi la clé : « juste pour aujourd’hui ». Juste pour aujourd’hui, implique que la notion de résultat ne s’applique que pour le jour présent. Demain est un autre jour, avec d’autres objectifs. Le fait de commencer par « juste pour aujourd’hui » revêt une notion d’engagement à court terme. Inutile de prendre de grandes résolutions impossibles à tenir dans le temps, car beaucoup trop contraignantes.

 

« Juste pour aujourd’hui, je ferais confiance… »

« Juste pour aujourd’hui, je travaillerais avec honnêteté… »

« Juste pour aujourd’hui, j’accepterais mes bénédictions… »

« Gagne ta vie honnêtement… »

« Juste pour aujourd’hui, je respecterai toute vie… »

 

La pratique du Reiki

Différentes positions des mains maintenues pendant quelques minutes sur ou tout prés du corps du patient vêtu. Celui-ci ressent de la chaleur ou un fourmillement, accompagné d’un sentiment de paix et de sérénité. Les séances durent 30 à 90 minutes et leur nombre varie.

 

Voir aussi l'équilibrage des chakras

Réservez via l'application facebook

55 vues