• 2020 ProjetMarseille

Le maire de Marseille et les maires de secteur

Le maire de secteur doit vivre au plus prés de son terrain d’action et de ses électeurs.

Vous le savez, les 16 arrondissements de Marseille sont regroupés deux par deux, formant 8 secteurs. Chaque secteur dispose de son maire élu. Ce maire prépare les délibérations du conseil d’arrondissement.

  • Il détient des pouvoirs concernant notamment les élections et l'Etat Civil.

  • Il émet des avis sur les autorisations de voirie, les acquisitions ou ventes d'immeubles de la commune.

  • Il gère directement, à partir de la mairie de son secteur, des maisons de quartier, des centres aérés, des espaces verts, des équipements sportifs.

  • Enfin et surtout, il distribue la moitié des logements sociaux situés dans les arrondissements de son secteur et il émet un avis sur l'attribution des subventions aux associations.

Bien entendu, ces responsabilités ne peuvent être exercées efficacement que par un maire de secteur qui réside dans son secteur pour vivre au plus prés de son terrain d’action et de ses électeurs.

Dans le cadre de la politique de style « IIIème République » qui s’est perpétuée à Marseille depuis des décennies, les maires de secteur ont toujours été traités inégalement par le maire de la ville, en fonction de leurs orientations politiques. L’objectif était de pousser les amis pour consolider leur carrière, les pousser vers des postes de conseiller général, de député, de sénateur... Aux amis, les largesses ! Et que les autres se débrouillent.

ProjetMarseille rejette cette méthode de gouvernement municipal qui est l’une (pas la seule, hélas!) des causes du retard de notre ville.

Maire de Marseille, je mobiliserai les 8 maires de secteurs pour projeter le développement sur nos 16 arrondissements. Peu m’importe l’étiquette de tel ou tel maire de secteur. Peu m’importe que celui-ci soit membre d’un autre parti et que celle-là se réclame de ProjetMarseille.

Avec la municipalité ProjetMarseille, tous devront travailler à l’unisson, pendant 6 ans et jusqu’au dernier jour de mon mandat municipal, pour corriger la trajectoire de cette ville.

Cela signifie que je ne distribuerai pas mon soutien et les moyens de la Mairie selon la tête du client mais selon les besoins de chacun de nos arrondissements (vérifiés éventuellement par consultation des habitants de l’arrondissement concerné sur l’ordre des priorités).

Le Maire de Marseille n’est donc pas un baron, un potentat. C’est un chef d’équipe. Il doit s’appuyer en priorité sur les maires de secteur pour prendre les bonnes décisions. A Marseille, pendant les 6 ans de mon mandat municipal, les maires de secteurs seront mes premiers collaborateurs. Avec un seul mot d’ordre : au travail !

Michel Pinard

Candidat indépendant

À la Mairie de Marseille

Messagerie : 2020@projetmarseille.fr

Twitter : @projetmarseille

Facebook : ProjetMarseille 2020