• André Lacasse

Récompensez-vous!

L’Association canadienne de la paie a mené un sondage auprès des travailleurs Québécois pour constater que près de la moitié de la population vit d’une paie à l’autre. Comme planificateur financier, je dois avouer que cela me rend perplexe.

Un budget sert à se récompenser, pas à se priver!

Depuis que j’ai commencé à conseiller mes clients, j’ai toujours insisté sur le fait que la base d’une bonne planification financière était le budget. Et contrairement à la croyance populaire, suivre un budget ne sert pas à se priver mais bien à se récompenser!

Cela me porte à réfléchir et à penser à certains cas que j’ai vus au cours de ma carrière.

BudgetBudget

Allez-vous me croire si je vous disais que j’ai déjà rencontré un type dont les revenus dépassent 100 000$ par année, incapable d’obtenir un prêt personnel? C’est effectivement le cas. Malgré ses revenus, la consommation était plus importante que la création de patrimoine, la planification de retraite et le bien-être de ses enfants.

À vous de contrôler vos finances

Mais le pire que j’ai vu était probablement cet homme d’affaires impressionnant dont les soldes de cartes de crédit atteignaient plus de $60,000. Pensez-y un instant! Avec un taux de 20%, les intérêts représentaient à eux seuls la somme de 12 000$ par année.

Et pour ceux qui possèdent des connaissances de base en fiscalité, vous saurez qu’il faut plus de 23 000$ en salaire pour payer cette dépense d’intérêt avec un taux marginal d’imposition de 48%.

Heureusement, les Québécois ne gèrent pas tous leurs finances personnelles de cette manière. Même si nombreux sont ceux qui n’ont jamais pris le temps de bâtir leur planification financière, j’ose espérer que la plupart gèrent leur argent de manière sérieuse.

Vous savez, de petites décisions peuvent faire toute la différence pour atteindre l’autonomie financière… la première étant bien entendu de faire un budget et de commencer un plan d'épargne.

Avant même de penser à cotiser à un REER, un CELI ou à un REEE, assurez-vous de savoir où va votre argent. En tant que planificateur financier, mon rôle est d’aider les Québécois à y voir clair.

Aujourd’hui, je vous réfère au site de l’Autorité des marchés financiers qui met à votre disposition un fichier Excel très convivial pour suivre son budget. D'autres calculateurs financiers peuvent aussi être efficaces pour vous aider.

Commencez par inscrire toutes vos dépenses et vos revenus.

Vous pouvez le faire en couple ou seul. Pour certaines dépenses comme le montant mensuel prélevé automatiquement pour les assurances c’est facile mais pour d’autres, comme les dépenses de restaurant, il est parfois difficile de les retracer. Accumulez les coupons de caisse pendant quelques semaines pour obtenir le montant exact.

Un budget sert avant tout à bien comprendre où votre argent va et comment allouer les surplus.

Votre planificateur financier vous dira que vous avez fait les premiers pas vers l’autonomie financière si vous prenez le temps de préparer votre budget.

Et si vous prenez la décision de prendre rendez-vous avec un planificateur financier indépendant, vous lui faciliterez la tâche en l’apportant avec vous!