TOUGH ET NEW TOUGT: free fight

Retour à l'index T

 

Type: free fight - violence - arts martiaux

 

 

Article par Nicolas

 

Scénario: Tetsuya SARUWATARI

Dessins: Tetsuya SARUWATARI

 

Synopsis:

Kiichi Miyazawa est un petit voyou au grand cœur qui veut devenir le combattant le plus fort du Japon. Son père est l'héritier d'une des écoles d'arts martiaux les plus secrètes et les plus mortelles du Japon, le Nadashinkagéryu, et Kiichi est naturellement destiné à devenir un jour le grand maître de cette école. Soutenu et entraîné sévèrement mais justement par son père, il va affronter de nombreux adversaires grâce à certaines techniques interdites de la fameuse "école de l'ombre"...

 

 

Points +:

Ce que j’ai aimé dans cette série c’est que c’est ultra sérieux dans les techniques et les arts utilisés ( hormis peut être le Nadashinkage qui sert de base au manga ). A la fin de chaque tomes, il y a une interview avec un combattant célèbre dans sa discipline.

 

 

Points - :

Le point vraiment déplaisant et qui est commun à toute série de ce genre, c’est un adversaire super fort qui est remplacé par un mec encore plus fort et qui est battu par la soit disant technique suprême qui est toujours surpassé par une autre.

Le style graphique de la série tough n'est pas bon.

 

 

En conclusion:

J’aime vraiment cette série. Sans le savoir j’ai commencé par la suite qui est new tough free fight. Je ne suis pas sur à 100 % que si j’avais commencé par tough je serai allé jusqu’au bout. New tough est bien plus intéressant au niveau du scénario et surtout il est beaucoup plus lisible lors des combats du à un style graphique très amélioré, beaucoup plus réaliste.

 

Ma note: 4/5 à cause de new tough: free fight

Âge conseillé: +16 ans

Edition: tonkam

paru en mai 2007 pour 42 tomes

( TOUGH )

paru en juillet 2007 pour 39 tomes ( NEW TOUGH )

 

 

Retour à l'index T